Le site est en ligne ! / The website is online !

Le site est en ligne ! / The website is online !
http://moon-light.fr/

Seule la page d’accueil et la page « Une langue tai-kadai » sont rédigées pour le moment, le reste suivra au fur et à mesure. / So far, only the homepage and the page « A tai-kadai language » are available. The other ones will come step by step.

Bonne lecture / Enjoy the reading

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Phong Tho – Lien Nghia : 2 jours de trajet !

Pour ma dernière soirée à Phong Tho, Quyet m’emmène pour le Khau Cháo (après le dîner) où nous mangeons des oeufs couvés et trinquons au Lau (pour changer…).

IMG_5589
Le lendemain nous partons à Muong So pour récupérer les Soe Tay fait sur mesure pour les cousins (les tailles « locales » ne suffisaient pas!), et nous en profitons pour voir la source d’eau « Nam Bó Nang Hàn » : selon une légende Tay, dans des temps anciens, une divinité (Nang Hàn) serait descendue du ciel pour aider les Tay à vaincre l’ennemi. Après le combat, elle se serait lavée dans cette source que les Tay considèrent comme sacrée depuis. Un temple a été construit en son honneur et nous y allumerons des bâtons d’encens.

IMG_5610IMG_5606IMG_5597IMG_5602
Mon séjour ici aura duré 2 semaines pendant lesquelles j’aurai réussi à achevé une importante partie du travail. Diec a été un bon professeur ; il me laissera son adresse pour correspondre afin d’exercer mon écriture. Khe, Luc et Quyet m’ont accueilli chaleureusement et ont partagé leur quotidien avec moi ce qui m’a donné d’autres opportunités d’apprendre (notamment en matière de spécialités culinaires).
Nous rentrons sur Phong Tho où j’attend le bus pour Sapa avec mon sac de voyage + 5 Tinh Tau (guitares traditionnelles), 3 Bang Khon (pipe à eau/bang), 4 sacs bandoulières, 2L de Lau, 1Kg de Nhám Soum (viande aigre préparation maison aussi), 7 tuniques Tay pour les Pinong de France (en coton traditionnel)…en un mot : encombré!

IMG_5614

 

 

Mais ce n’est pas fini car le lendemain je pars au marché de Bac Ha faire quelque course pour « Mayam » (la boutique d’artisanat asiatique de Mélanie dont le nom est Tay et signifie « Venez nous rendre visite », une expression que j’ai encore beaucoup entendue durant ce séjour).
Bac Ha est connue pour être la région des Hmongs fleuris et où le dimanche on peut assister à un grand marché où les différentes ethnies du coin viennent faire leur « shopping ». J’y rencontre d’autre Tay, les « Tay de Bac Ha », que pour l’instant je suis incapable d’identifier mais avec qui j’ai pu discuter le temps d’une négociation de prix.

IMG_5677 IMG_5728IMG_5739IMG_5740IMG_5749

 

 

 

Puis un long trajet en perspective (environ 2000km) jusqu’à Lien Nghia m’attend: 9h de Lao Cai à Hanoi (où je me délesterai de quelques affaires encombrantes: merci à mon ami Minh et à sa famille!) suivi de 26h (+2 de retard) entre Hanoi et Nha Trang, puis 3h30 de Nha Trang à Dalat, et enfin 30mn entre Dalat et Lien Nghia…ouf!

IMG_5774

 

Je suis arrivé hier à bon port ; oncle An et oncle Tung m’attendaient à l’arrêt de bus. Ici, on est le 15 du mois 8 du calendrier vietnamien et les danses de dragon rythmées par le son des tambours animent la ville.
Le soir même je rencontre oncle Nhat, un homme cultivé qui connaît les anciennes écritures, joue du Tinh Tau et sait chanter comme les anciens. Nous enregistrons quelques vers d’un poème chanté « Bao Day Kan », une histoire de Roméo et Juliette locale. Je viens de manger chez lui ce midi avec oncle An ; tous deux m’ont appris une dizaine de dictons, dont le fameux « Chan Sa Lang Hak, Tsak Pay Lai To' » que ma grand-mère utilise souvent, et d’autre qui seront dans Moonlight.

IMG_5787 IMG_5805

Puisque nous parlons de Moonlight, comme je l’ai déjà expliqué dans la présentation du projet, le nom vient d’un jeu de mot sur un quiproquo entre moi et oncle An…chez qui je suis hébergé actuellement : la boucle est bouclée!

IMG_5835

(oncle Nhat et oncle An)

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Derniers jours à Phong Tho

Ma dernière entrevue avec Diec s’est déroulée hier, il ne sera désormais plus disponible. Nous avons tout de même réussi à optimiser son agenda et effectué plusieurs heures d’enregistrement ensemble, donc bilan plutôt positif.

IMG_5564
Aujourd’hui je retourne à Muong So pour la journée pour visiter la source de Nang Han, dont j’essaierai de me faire conter l’histoire un peu plus tard…

IMG_5610IMG_5606
Demain ou dimanche dernier carat, je quitterai Phong Tho pour me diriger dans le sud, à 1h de Dalat, pour aller voir la communauté Tay Don ayant migré pendant la guerre d’Indochine. Je poursuivrai mon travail là-bas. Selon mes informations, j’y trouverai un monsieur qui connaîtrait des chants traditionnels…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Un nouvel interlocuteur intéressant

Suite de l’histoire.
J’ai donc vu à 2 reprises déjà Ao Thuyen (oncle Thuyen), un Tay Don de Muong Lay, qui s’avère être lui aussi un bon interlocuteur.
Son avantage est qu’il connaît le Tay Lay (Tay Don de Muong Lay) et le Tay So (Tay Don de Muong So). Aussi, il me semble mieux maîtriser les écritures anciennes et il possède une collection intéressante d’ouvrages en Tay Lay et Tay So: chants de fêtes, chants de funérailles, chants de guérison, légende de K’oun Lu et Nang O…

IMG_5488IMG_5498
Il me fait une courte démonstration de chant et lecture (cela faisait plusieurs jours déjà que je cherchais quelqu’un capable de chanter des chants traditionnels) ; manque de chance pour moi, Thuyen doit respecter une période de deuil (« Kam Toc ») suite au décès de sa mère en Avril, et il lui est donc interdit de chanter.
En attendant, j’en profite quand même pour enregistrer quelques mots qui n’étaient pas clairs dans mes précédentes sessions.
Ce matin Quyet a ramené un sac de sauterelles (Meng Tac Ten) que sa femme a fait sauter (dans la poele avec de l’huile bien entendu) et que nous avons mangé. Les insectes : avenir de la protéine, moi je commence maintenant 😉

IMG_5535IMG_5539IMG_5538
Demain je passe la journée entière (sous réserve d’un changement de programme) avec Ai Diec pour la suite de la lecture du manuscrit des divinations. Ensuite, je retournerai voir Thuyen pour faire quelques copies de ses manuscrits et les lui faire lire.
Je m’apprête à partir dîner chez Khe ; ce soir j’aimerais faire chanter Lu’c (son mari qui est très gentil et plutôt marrant) et noter quelques nouveaux dictons comme l’autre soir. J’irai donc lui acheter quelques bières sur le chemin…

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Un nouvel interlocuteur?

Diec a du travail et son emploi du temps n’est pas fixé longtemps à l’avance. Alors je m’adapte à cette contrainte, parfois je profite quand il n’est pas là pour aller faire une balade.
Hier matin, nous sommes allé à Muong So, la ville d’origine des Tay So (les Tay Don de Muong So), à 10km de Phong Tho en direction du nouveau Lai Chau. Le paysage y est vraiment plus joli et Quyet m’emmènera faire quelques photos dans les rizières.

IMG_5395IMG_5394IMG_5412

 

On s’arrêtera chez une Tay qui confectionne des habits traditionnels; j’achèterai un Soe Noi (chemisier traditionnel des femmes) pour Khe pour lui offrir, et je commanderai la confection de Soe Dam (chemise homme) pour les cousins en France (les quelques unes qu’elle me proposait étaient trop petites, question de différence de gabarit).

IMG_5427
A 2 pas de là, l’endroit où vivait Deo Van An (le patriarche encore présent dans la mémoire des gens qui l’appellent ici « Pu Bô »), transformé en infirmerie.
Khe s’est occupée de me trouver les Tinh Tau pour les Kissbankers: ils sont tous différents mais très bien faits et ils sonnent bien! Mission 1 accomplie! (J’ai aussi quelques Bang K’on, pipes à eau que les hommes fument ici).

IMG_5384
Après-midi, direction chez Diec pour une nouvelle session de travail, cette fois pour changer, je lui fais lire le manuscrit des divinations. On ne pourra pas tout lire, mais je pense qu’on a déjà suffisamment de matière intéressante pour le projet.
Diec part 3 jours pour travailler sur Lai Chau, donc il faut que je trouve de quoi m’occuper pendant ce temps.
J’ai déjà trouvé d’autres opportunités d’enregistrement (les après-repas bien arrosés – pendant le repas c’est plus dur, la table est pleine de plats et couverts).

IMG_5390
Aussi, hier soir pendant le repas, un homme d’une soixantaine d’années est rentré trinquer avec nous. Il s’appelle Deo Van Thuyen (un Tay Don de Muong Lay) et dit connaître les anciennes écritures ; il m’invite à lui rendre visite demain matin. Parfait !

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Silence, ça enregistre!

Hier soir, après avoir vu Diec, je retourne à ma chambre pour préparer les enregistrements du lendemain.
Il m’a montré comment les Tay Don utilisent le Quoc Ngu pour transcrire leur langue et j’utiliserai à présent ce système pour travailler avec Diec.
Ce matin il pleut, je vais manger un Pho’ chez Khe, Quyet m’y attend, on part en scooter chez Diec.
Il vit à 4km de Phong Tho, à Ban Vang Bo, un petit hameau le long de la route qui va vers Muong So, dans une maison sur pilotis (Ho’n Han).
Quyet repart, nous commençons à travailler.

IMG_5344
J’ai prévu aujourd’hui d’enregistrer des éléments de phonétique (consonnes, voyelles, tons) et de grammaire de base (noms, spécificatifs et classificateurs, adjectifs, verbes,…).
Je mets le casque pour entendre ce que j’enregistre, cet appareil est vraiment un petit bijou de technologie : on entend très bien…et tout!
Et quand je dis tout, c’est double effet Kiss Cool dans une maison aux quatres vents, à côté d’une route (« au Vietnam » comprendre: où ça klaxonne systématiquement), un jour de pluie, avec des chiens et des poules en bas, la femme de Diec qui parle au téléphone (même « isolée » dans la cuisine), le gecko au dessus de nous, les cigales, les voisins qui rentrent comme dans un moulin…
Bref, tout ça pour dire que les enregistrements chez Diec ne pourront pas être parfaits, mais on entend quand même bien sa prononciation. Il est patient, recommence quand il faut (quand un gros camion vient de passer à vive allure en klaxonnant comme un fou).
Par rapport à certains mots que j’avais listé, il me fait remarquer qu’ils sont utilisés par les Tay Lay (Tay Don de Muong Lay) mais que les Tay So (ceux de Muong So/Phong Tho) en utilisent d’autres: très bien, cela enrichira le vocabulaire.
Pause déjeûner, on se met à table. Diec me sert l’alcool de riz dans un petit verre (on en boit à TOUS les repas, petit déj’ compris) ainsi que dans 2 petits verres supplémentaires « Lao Soe » pour les esprits des ancêtres.
On reprendra l’après-midi et je suis étonné de la « résistance » de Diec: ici le rythme de vie est différent et après manger on fait généralement une sieste de 2h environ (« Non Vin »).
J’en profite car je ne le verrai pas pendant 2 jours ; j’irai faire un tour à Muong So pour faire quelques courses, notamment pour les Kisskissbankers 😉

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Changement de programme

Suite de la petite histoire.

Samedi 31: Repos a l’hotel puis je suis invité à manger chez Khe et sa famille, ils tiennent une gargote Co’m Pho’. Ici pas de menu, les plats se font en fonction de ce que peuvent payer les gens qui viennent manger.

IMG_5388

Le Bang Q’on (pipe à eau en bambou) et le thé sont en libre service: beaucoup de gens s’arrêtent fumer ou boire une gorgée avant de repartir on se sait où.

IMG_5306

Aussi de temps en temps, ils dépannent les voisins avec toutes sortes de vivres.
Ici tout le monde se connaît, les enfants jouent sans surveillance dehors, au milieu des chats, chiens et poules, certains font une partie de badmington en fin de journée. Après le dîner, les « hommes » m’invitent à boire, alcool de riz puis de la bière pour faire « redescendre » et enfin du « nam ma kou » pour ne pas avoir la gueule de bois du lendemain…

IMG_5259

et le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, je suis effectivement en forme. Checkout: Je rends les clés de la chambre de l’hôtel. Khuyt, le fils de Khe m’accompagne en scooter chez Diec qui vit 4km plus loin dans le village de Ban Vang Bo. Ils sont « Pi Nong » (de la même famille). Diec nous invite à monter dans sa demeure sur pilotis.

IMG_5350IMG_5358

Je me présente, lui explique les raisons de ma présence, et lui remets les copies de manuscrits qu’il s’empresse aussitôt de feuilleter. Il semble ravi. Dans les écrits sur les divinations, il m’explique le contenu de certaines pages, comme celle sur les jours du mois où il est bon ou pas, selon les croyances des anciens, d’envisager un voyage (mon billet aller était le 27 aout, mon retour est pour le 27 septembre ; dans le mil : le 27 est un bon jour pour partir!).

IMG_5559

Diec doit s’absenter 2 jours, je resterai pendant ce temps chez Khe qui m’a proposé de m’héberger à Phong Tho. Chez Khe, le confort est certes sommaire (lit dur, douche au bac de récupération d’eau de pluie et sa casserole…) mais l’accueil est chaleureux et familial.

Lundi 2: je suis hebergé chez Khe et son mari. Ce matin au petit déjeuner, avec le Fun Theo (soupe de nouille agrémentée d’herbes et de viande grillée), il me sert un shot d’alcool de riz…que je bois sec avant de refuser la suite (mais comment peut-on boire ça de si bon matin?).

IMG_5458
Voilà ce que je mange ici: porc sous toute ses formes (intestins, cervelle, yeux) liserons d’eau à l’ail, grenouille, buffle au gingembre, soupe de courge, …

IMG_5376

Juste à côté vit Quyet (le fils de Khe) sa femme et leurs 2 enfants. Leur dernier, Tiên, 3 ans, est intenable. La première fois qu’il m’a vu, il a trouvé ça amusant de voir un blanc parler ‘tay et il a rit très fort. Il court partout, touche à tout, et est coutumier des gronderies de sa famille…qu’il défie. Il parle beaucoup et clairement pour son âge, mais comme il ne parle pas le ‘tay et moi pas le vietnamien, cela l’agace car il voudrait qu’on discute. Il me suit partout et m’appelle « Chú » (tonton en vietnamien) et moi je l’appelle « Ba Ben » (chenapan).

IMG_5267

Ce matin il pleut beaucoup, Quyet a trouvé un travail pour 2 jours sur Lai Chau et il vient de partir, Khe me confie Tien pour faire son marché tranquille. J’en profite pour lui donner ma contribution étant donné qu’elle me procure généreusement le gîte et le couvert.
Cet après-midi encore, les danseuses sont venues répéter les danses traditionnelles « tai don » dans la salle principale. Ce soir ils organisent un festin et les femmes danseront en tenues traditionnelles: on trinque en se souhaitant tout le bonheur du monde entre chaque bouchée, on plaisante, puis après le repas on danse en rond à la façon tai, tout le monde s’amuse, les enfants aussi…

IMG_5307IMG_5316

A ce stade, je n’ai effectivement pas encore entamé mon travail avec Diec, mais j’ai appris de nouvelles expressions typiquement tai don qui ne peuvent s’apprendre qu’au travers de ce genre d’expérience et qui seront évidemment dans Moonlight!

Mardi 3:
Changement de programme en perspective: je dois retourner m’installer à l’hôtel (question administrative) et je commence la première session de travail avec Ai Diec demain matin. Les autorités lui ont donné la permission pour que nous puissions travailler chez lui donc je suis rassuré. Je vais ENFIN pouvoir commencer à enregistrer!

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Arrive a Phong Tho

Les PC sont très limités (voire sous le contrôle de la censure) alors j’écrirai ce post depuis mon Blackberry en wifi (dommage pour les photos, je les mettrai plus tard).

Réveil 5h30, Sapa est sous un épais brouillard, heureusement il ne pleut pas trop.

IMG_5211
Je dois prendre le bus au coin du lac en direction de Lai Chau (la « nouvelle » ville). 4h de route m’attendent, j’ai pris du Co’m Lam (en tai blanc Khao Lam), du riz gluant cuit dans du bambou, très nourrissant et pratique lorsque l’on voyage.
Petit problème d’information: on m’a annoncé que le bus (Xe buyt) passait a 10h, puis 7h, et enfin 8h…dans le doute je me suis apprêté pour celui de 7h quitte à attendre un peu sur le bord de la route ; au Vietnam c’est comme sur internet: il faut vérifier les informations qu’on y trouve 😉
Bien vu, le bus passera a 7h15, il y a de la place parmi les 6 passagers mais le fond est rempli de sacs de provisions.

IMG_5214IMG_5226IMG_5229

Devant moi 2 femmes discutent, la musique de leur langue m’est familiere: ce sont des Lu (ils parlent une langue elle aussi classée parmi les langues taï-kadaï).

Elles descendront au marché de Tam Duong et je serai mis a contribution pour décharger leurs marchandises (des centaines de kilos de sacs!).

IMG_5232

Arrivée ensuite à Lai Chau pour prendre la correspondance direction Muong Te, j’arrive à Phong Tho, pose mon sac à l’hôtel de la « ville » et je pars chercher des infos pour trouver mes interlocuteurs : premiers contacts très froids voire hostiles de la part d’une vieille dame à qui je montre l’adresse de Nhay (le musicien) et qui m’envoit bouler. A ce moment là je n’ai même pas encore prononcé un seul mot.

2ieme tentative un peu plus loin : on m’indique de tourner dans la ruelle qui suit. Là je tombe sur un groupe de 50 personnes à qui je me présente en taï et l’accueil est ce coup-ci très chaleureux. Un homme vient de décéder et les gens se sont réunis pour un repas auquel ils me convient amicalement.

IMG_5256IMG_5253

On mange, on boit (beaucoup: tous les hommes veulent trinquer avec moi à l’alcool de riz local) et on discute.
J’y apprend que Cho’m, le vieux monsieur lisant un manuscrit que l’on voit sur la photo de couverture du projet, est lui aussi décédé.

Aussi, j’y rencontre le fils du professeur Teo Van Diec qui me conduira au village où je m’installerai dès demain…

PS pour Monique Léon: j’ai aussi trinqué avec ton neveu 😉

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Halte a Sapa

Xin Chao,

J’ai donc pris le train hier soir pour Lao Cai, depart 19h40 arrivee 5h ce matin. J’ai tres peu dormi et j’ai vraiment besoin d’une douche pour etre un minimum « presentable’, je fais donc une halte a Sapa (la region des Hmongs noirs qui attire toujours les touristes).

L’atmosphere est bien plus paisible et respirable qu’a Hanoi, ca fait vraiment du bien.

IMG_5195IMG_5193IMG_5194

Demain matin je prendrai un bus qui m’amenera a Phong Tho: 4h de route pour 100 petits kilometres (et Google Maps qui annonce 1h30…)

Matthew

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Arrive a Hanoi

Xin Chào,

Bien arrivé hier matin à Hanoi, moiteur ambiante dès la sortie de l’avion, retrouvailles très agréables avec la grande ville malgré la chaleur et le bruit de la fourmilière, accueil toujours aussi sympa de la propriétaire des chambres du 70 Hang Bac.

IMG_5154IMG_5155IMG_5167IMG_5187

Surtout ne pas s’endormir malgré la fatigue, je pars changer de l’argent et faire quelques courses (rasoir, savon, brosse à dent…et un support réglable pour mon enregistreur!). Après une petite sieste de 2h bien méritée, je retrouve un ami Quan alias « caillou » pour aller boire un verre.

Aujourd’hui encore je passerai une journée hanoienne avec caillou en attendant mon train pour Lào Cai ce soir: Pho Tai Chin pour le petit déj’, café Sua Da puis déjeuner au Quan An Ngon, une fameuse adresse pour les amateurs de cuisine vietnamienne.

Demain je serai dans la région dite des « minorités »…

Matthew

1 commentaire

Classé dans Uncategorized